Last 30 days 21182 Articles | Last 24 hours 0 Articles

Categorie | Français

La Française des Jeux mise un demi milliard sur le numérique

La Française des Jeux (FDJ) a annoncé ce mercredi près de 500 millions d’investissements destinés notamment à “numériser son réseau” et “transformer son socle informatique”.

Depuis le début de la numérisation du réseau Française des Jeux (FDJ) en 2010, et le fiasco de son offensive dans le poker en ligne, les mises sur internet ont augmenté de 16,7%, à 478 millions d’euros. Un chiffre qui reste limité au regard des ventes totales du groupe, qui ont atteint en 2014 le chiffre record de 13 milliards d’euros. Mais le groupe n’a pas l’intention d’en rester là. La FDJ a annoncé ce mercredi un plan de 500 millions d’investissements destinés à “numériser son réseau”, “transformer son socle informatique” et diversifier son offre. 

Le groupe a en fait réévalué à la hausse son plan stratégique initial qui prévoyait de plus de 400 millions d’euros, en juillet dernier, pour accélérer sa mutation numérique.  

Des partenariats multiples pour accélérer en ligne

L’ex-loterie nationale, contrôlée à 72% par l’Etat français, annonce au passage un partenariat avec l’éditeur français de jeu Asmodée pour “développer des jeux collectifs et digitaux” et “bénéficier de certaines licences de jeu”. La FDJ se rapproche également du laboratoire de la Web School Factory, une école qui forme des managers du numérique, qu’elle veut associer à ses nouveaux projets. 

Selon le groupe, 180 millions d’euros seront consacrés à la numérisation du réseau et 250 millions à la transformation du socle informatique. Avec ces nouveaux investissements, Stéphane Pallez, la PDG du groupe souhaite mettre la “puissance du digital” au service de “l’attractivité de son réseau physique” de 32 700 points de vente. Cette stratégie “servira aussi l’ambition internationale de l’entreprise et contribuera à la structuration d’une filière numérique du jeu en France”, précise la dirigeante dans un communiqué. 

Un objectif de 20% du chiffre d’affaires d’ici 2020

L’objectif affiché en juillet est que les ventes digitalisées dans le réseau et en ligne “représentent 20% du chiffre d’affaires dans cinq ans, soit quatre fois plus qu’en 2014”. L’entreprise souhaite anticiper le vieillissement de sa clientèle, dont l’âge moyen tourne actuellement autour de 45 ans, en proposant des jeux à gratter sur son smartphone plutôt que sur le traditionnel ticket. 

“Gare O Loup” et “la Ruée vers l’Or”: deux nouveaux jeux numériques sortiront ainsi “dans les prochaines semaines”, selon le communiqué officiel diffusé mercredi. 

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

Réagir

Connexion ou Inscrivez-vous gratuitement pour publier vos réactions

Email
Print